Essai
Les Témoins de Jéhovah en France : entre reconnaissance et discrimination
Davy FORGET

- Modifié le 8 mars 2017

Mot de l’éditeur

« À terme, leur reconnaissance comme culte paraît inéluctable. Juridiquement, ils ont déjà gagné. » Telle est la conclusion de la sociologue des religions Nathalie Luca, publiée dans la presse nationale en 2001, à l’occasion d’un important rassemblement réunissant 160 000 témoins de Jéhovah dans trois grandes villes françaises. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Alors qu’ils sont officiellement reconnus dans la plupart des pays européens, leur statut légal reste polémique en France. Les uns se réfèrent à leur classification comme « secte » par des rapports parlementaires, tandis que les autres s’appuient sur la jurisprudence administrative pour leur accorder le statut d’« association cultuelle ». Qui fait autorité en la matière ? Que penser également des points polémiques : refus de la transfusion sanguine, isolement social, destruction des familles ? Relèvent-ils d’un trouble à l’ordre public ?

Pour répondre à ces questions, l’auteur s’est constitué une large documentation depuis une douzaine d’années : articles juridiques, coupures de presse, ouvrages sociologiques, rapports officiels, circulaires, jurisprudence nationale et européenne… Cet ouvrage offre une synthèse accompagnée d’une analyse critique et pertinente des divers arguments présentés par les principaux acteurs impliqués dans ce débat, avec toutes les références utiles pour vérifier ou approfondir sa réflexion.

« Un livre très documenté, notamment en ce qui concerne les aspects juridiques du sujet étudié »

- Bernard Blandre, Mouvements religieux, juillet/août 2010, A. É. I. M. R.

Référencé par :

- La Tribune de Christian Paturel (juriste)

- Recherches en sociologie de Philippe Barbey (docteur en sciences sociales)

- Observatoire européen des religions et de la laïcité (sociologie)

- Association d’Étude et d’Informations sur les Mouvements Religieux (fondée par Bernard Blandre)

- Centre d’information et d’avis sur les organisations sectaires nuisibles (autorité indépendante en Belgique)

L’auteur

Davy FORGET se passionne pour le droit en général et s’intéresse aux questions juridiques touchant son Église en particulier. Sa formation scientifique contribue à organiser et à synthétiser en toute logique l’ensemble des documents collectés, tout en apportant un regard critique sur la pertinence et la cohérence de ces diverses informations.

Références :

Books on Demand, Paris, 2e édition, 260 p., 2012

ISBN : 978-2-8106-2473-7