Sociologie
Les Témoins de Jéhovah - Pour un christianisme original
Philippe BARBEY

- Modifié le 8 mars 2017

Mot de l’éditeur

Nés dans le terreau protestant anglo-saxon, les Témoins de Jéhovah sont désormais implantés dans tous les pays du monde avec une nette prédominance dans les pays de forte tradition catholique. Leur histoire est faite de persécution et de lutte, de résistance spirituelle acharnée pour la survie de leur foi. Ils sont issus d’une très ancienne tradition judéo-chrétienne : l’unitarisme, le foi en un Dieu unique (YHWH, Jéhovah) créateur tout-puissant du ciel et de la terre, Père du Seigneur Jésus-Christ, Fils unique engendré de Dieu. Les Témoins de Jéhovah sont constitutifs d’un protestantisme minoritaire et ont plus d’un siècle d’existence derrière eux aujourd’hui.

Rien que leur nombre et leur présence en France justifierait le choix de leur étude approfondie. Mais, leur dynamisme face à l’opposition, leur refus du compromis, leur désir opiniâtre d’obtenir reconnaissance officielle et leurs pleins droits conformément à la loi française sur la séparation des Eglises et de l’Etat, posent la question : les Témoins de Jéhovah peuvent-ils réellement faire partie intégrante du paysage socio-religieux français ? L’étude de leur mode d’organisation ecclésiale, de leurs croyances, de leur rôle d’analysateur du fonctionnement du pluralisme religieux en France et en comparaison avec d’autres pays européens, peut apporter des éléments de réponse à cette question décisive : Qui sont vraiment les Témoins de Jéhovah ?

L’auteur

Philippe BARBEY est diplômé en sciences des religions de l’École Pratique des Hautes Études (ÉPHÉ) et docteur en sciences sociales de Paris V Descartes à la Sorbonne. Il est membre de l’Association Française de Sciences sociales des Religions (AFSR).

Ce sociologue des religions étudie depuis plusieurs années la sociologie et l’histoire du mouvement des Témoins de Jéhovah et veut apporter sa contribution à la compréhension de cette minorité chrétienne (voir une partie de ses travaux sur son site web).

Références :

Éditions L’Harmattan, Paris, 272 p., 2003

ISBN : 2-7475-4064-2